Effacer Papa (français)

Poster-Borrando-Papá-2014’ÉFFACER PAPA’’ , DOCUMENTAIRE À PROPOS DE L’ALIÉNATION PARENTALE EN ARGENTINE .

Buenos Aires, Argentine-Octobre 24, 2014 – cour civile, le juge Guillermo Blanch à émis un jugement qui empêchait la diffusion de Erasing Dad (titre original : Borrando a papa) ne pouvant pas être diffusé en Argentine jusqu’à ce que 3 minutes du documentaire soient enlevées. Le documentaire est à propos de papas divorcés qui ne peuvent voir leurs enfants et des causes pendantes en cour en Argentine.

L’injonction a été accordé suite à la première du film dans les cinémas et en simultané sur youtube par San Telmo Productions le 2 octobre 2014. Co-directrice Ginger Gentile (USA) et Sandra Fernandez Ferreira (Argentine) et producteur Gabriel Balanovski (Argentine) ont enlevé Erasing Dad du canal officiel youtube et ont été forcés d’annuler toutes projections en Argentine. Beaucoup de copies non autorisées circulent sur Internet , ainsi que les portails des journaux d’Argentine, en protestation à l’ordre de la cour. Les projections en derhors de l’Argentine ne sont pas affectées par l’ordre de la cour.

Les trois professionnels qui ont demandé l’injonction sont Docteur María Cristina Ravazzola, l’avocate Hilda María Radrizzani et la psychologue Susana Tesone, du centre PIAFF, qui allègue qu’elles ont été piégées à participer dans ce documentaire. Ravazzola est citée dans le journal le Clarín : « Nous avons été interviewées plus d’une heure et éditées et coupées avec des signes de dollars ($) ce qui est dommageable »

« Ces professionnels ont signé des documents pour apparaître dans le documentaire à dit le co-directeur Fernandez Ferreira mais n’aime pas le contexte dans lequel ils sont cités. Il encourage les ordres de cour pour réunir les enfants et les pères mais admet que les prolongements des audiences à la cour nuisent aux rapprochements.

Les raisons techniques de l’injonction qui est accordée sont inconnues car la cour n’a pas donné accès aux documents du cas en question. Juge Blanch juge que l’ordonnance doit être respectée jusqu’à ce ce qu’une instance de cour suprême entende l’appel des défendants. A ce jour aucune date n’est prévue.

« Nous ne laisserons pas un juge s’asseoir à notre siège d’éditeur et nous dire ce que l’ont doit et ne doit pas éditer comme le prêtre du cinéma Paradiso, a dit la coéditrice Ginger Gentile. Ce jugement a été publié dans tout les gros journaux, le prochain film ne sera peut être pas aussi chanceux et le travail des journalistes et des cinéastes peut être arrêté avec une injonction.

Ceci n’est pas la première attaque que « Erasing Dad » à reçu. Même avant la première au cinéma certains groupes ont réclamé par l’office national du film que le film soit censuré, incluant même une pétition publique sur le site Change.org qui réussi a empêcher que certaines salles ne montre pas le film.

« Nous ne somme pas surpris que ‘’Erasing Dad’’ reçoive autant d’attaques car nous démontrons comment les personnes qui disent vouloir aider les enfants sont en train de nuire à la cause des familles, et qu’ils se font beaucoup d’argent a dit Gabriel Balanovsky, producteur du film. ‘’mais nous avons aussi reçu beaucoup de support sur notre page facebook avec autant que 21 000 personnes qui nous suivent et qui sont aussi des personnes qui subissent ou qui ont subi des aliénation parentales.

La société Argentine a défendu la liberté d’expression depuis la fin de la dictature qui avait dévasté le pays de 1973 à 1982. Des résolutions comme celle de M.Guillermo Blanch nous retourne dans cette dictature. L’équipe derrière Erasing Dad espère que la cour d’appel renverse cette décision.

Sortie du film Effacer Papa

En Argentine, comme en France et ailleurs, les pères sont sanctionnés pour vouloir participer activement à la vie de leurs enfants après une séparation. Le système de Justice favorise la mère et présume que tous les pères sont de violents agresseurs, en laissant foisonner de fausses accusations. Par conséquent, beaucoup de pères sont injustement privés de leurs enfants.

Effacer Papa est un documentaire long-métrage qui suit six pères qui luttent pour élever leurs enfants et contient des entretiens avec des professionnels qui avouent, devant la caméra, qu’ils font tout pour priver les pères de leurs enfants.

Éffacer papa est un documentaire qui suit six pères qui se battent pour éduquer leurs enfants après un divorce et qui présente des entrevues avec des professionnels qui admettent à la caméra qu’ils font tout pour éviter que les enfants et les papas soient séparés.

En Argentine, les papas sont punis pour vouloir être actifs dans la vie de leurs enfants après un divorce. Les hommes latinos sont stéréotypés comme des ‘’machistas’’, mais beaucoup de papas en Argentine veulent participer activement dans la vie de leurs enfants après le divorce. La justice favorise la mère et assume que les hommes sont des agresseurs violents, et se soucie peu des fausses accusations. Dans des cas ou ils n’y a pas de fausses accusations, la cour ne fait rien quand les ordonnances de visite ne sont pas respectées, ce qui fait que les pères sont injustement privés de voir leurs enfants.

À partir du 4 octobre 2014, le film sera diffusé sur Internet avec des sous-titres français:

http://www.youtube.com/user/borrandoapapa

Le film est aussi disponible à toutes les institutions scolaires, gouvernementales, culturelles, et associatives.

La Censure d’Effacer Papa

La censure n’est pas courant en Argentine, mais Effacer Papa aurait dû sortir le 28 août 2014, sauf qu’il a été soudain retiré à la demande d’une organisation non gouvernementale qui critique sa diffusion.

78 minutes ­ HD ­ Couleur  ­  2014 ­ San Telmo Productions

Les réalisatrices Ginger Gentile et Sandra Fernández Ferreira sont disponibles pour des interviews en anglais ou espagnol: info@borrandoapapa.com.ar